L'avis coup de coeur et expert de la blogueuse Patafran' ... sur la pâte à tartiner confectionnée par Cédric Turnel .

 Son site est dédié – en premier lieu - aux pâtes à tartiner de toutes sortes et de toutes origines.

 

 

56 % de NOISETTES BIO, sucre glace BIO, chocolat au lait BIO (38,8%, sucre de canne bio, beurre de cacao bio, poudre de LAIT entier bio, pâte de cacao), huile de NOISETTE BIO, sel.

 Cette pâte à tartiner est à l’image même de son créateur, rencontré lors du Salon du Chocolat de novembre 2018 : de la vraie b(i)onne pâte, réjouissante, généreuse, chaleureuse ! Craquante depuis son étiquette (sobre mais renvoyant délicatement vers l’enfance avec son joli petit écureuil à la ligne épurée) jusqu’à son pot lorsqu’il n’y a plus rien dedans !

Le langage est trop réducteur pour permettre de transcrire la magie qu’elle produit à la dégustation.

La couleur, son beige clair dans lequel baignent de minuscules, mais gourmands, points bruns, attire irrésistiblement le regard.

Son parfum joue la modération et progresse avec lenteur mais assurance le long des voies nasales : sa douceur débouche sur la caresse de la noisette.

Sa surface, figée par le sucre glace qu’il suffit de touiller pour faire rentrer les choses dans l’ordre, est granuleuse ; elle attise d’autant plus l’appétit par sa grossièreté volontaire.

Ce petit miracle proche est proche d’une bouillie traditionnelle, d’un porridge canadien.

Les noisettes sont concassées, écrasées sans finesse pour en conserver le maximum du croustillant, du craquant et des vertus nutritives.

Cette texture, c’est du bonheur en… pâte ! 

À l’entame, les saveurs s’avèrent équilibrées : l’arôme – boisé ? - de la noisette s’affiche léger et n’est pas dévoyé par le sucre ; il profite en sus de la tendresse du chocolat et de sa note lactée.

Une farandole d’émotions diverses prend son rythme malicieux au palais : dans cette pâte, tout est rond, tout est ample, tout est moelleux et fondant, et pourtant, dans cette pâte, tout est malicieux et croustillant !

En longueur, ces différentes tonalités et degrés de perception s’étirent dans une belle finale pleine d’harmonie. Le plaisir est simple mais sincère et si gourmand !

Résistante à la tartine, la pâte en appelle juste à un duo avec la petite cuillère pour être WAOUH, MIAM, TROP BON, ENCORE !

 

Son site : http://www.patafran.com/